Sanmao(三毛,son pseudonyme), portant aussi le nom de ECHO(son prénom espagnol), est une femme écrivain chinoise. J'ai fait sa connaissance récemment en lisant son livre Sahala de gushi.

Elle est l'une des écrivains préférés par les jeunes chinois. Bien sûr, moi, j'adore ses mots et son style.Elle a connu une vie extraordinaire. Quand elle faisait ses études en Espagne, elle a rencontré son mari Joses qui était plus jeune qu'elle. Il l'aimait, mais elle l'a refusé, car elle devait forcément quitter tôt ou tard ce pays et ce serait un amour voué à l'échec aussi irréalisable.

Après avoir fait ses études en Allemagne et aux Etats-Unis, Echo était rentrée chez elle, dans la province de Taïwan sa maison natale. C'était là où elle s'est rencontrée sa premier fiancé, un Allemand, décédé de maladie cardiaque avant leur mariage. Echo ne pouvait pas supporter ce e chagrin, c'est ainsi qu'elle a décidé de partir pour l'Espagne et recommencer une vie errante. Dieu l’a-t-il pris en pitié en lui faisant connaitre Joses qui était fou d’elle. mais cette fois encore Echo l'a refusé. elle voulait vivre dans le Sahara espagnol, être sédentarisée là,  loin de tout, alors qu'aux yeux du public, ce pays n'était pas un endroit de réjouissance.  

Joses était opiniâtre, il portait à Echo un  amour  profond, il a trouvé un travail dans ce lointain Sahara  avant même l'arrivée d'Echo. Elle était très émue. enfin, les feux de l’amour se sont allumés. ils se sont enfin mariés dans ce désert grandiose et majestueux.

 

250px-Sanmao

 

Dans son oeuvre de Sahala de gushi (ou Chroniques du Sahara),elle nous a parlé beaucoup de leur vie au Sahara. C'étaient des histoires très intéressantes, soit marrantes, soit mélancoliques. Comme elle porte un regard très philosophe sur la vie,  ces histoires donnaient souvent  à réfléchir ! Si vous avez la chance de lire ce livre, vous aurez éclaté de rire ou de larme comme moi.

Est-ce que les grands esprits, les artistes sont destinés à souffre plus ? Dieu, le méchant, il était si indifférent qu'il a porté cette fois-ci le gentil Joses dans la mer. Comme Dieu  peut être si impassible de séparer les amoureux et de laisser Echo vivre dorénavant dans l'enfer humain. Elle a essayé de se tuer, mais heureusement (ou malheureusement), elle a été sauvée par ses parents. Pas de bonheur sincère dans sa vie, elle s'est plongée dans la nostalgie de son mari mort.  En 1991, à cause de la maladie,Echo est allée retrouver son amoureux dans le paradis. Ils ont recommencé une nouvelle vie heureuse ? Alors ça, je ne connais pas la réponse, mais j'espère que Joses l'attendait devant l'entrée du paradis quand elle y est arrivée.

Soyez heureuse, Echo !